Réduction de l’électricité à Gaza

J’ai un ami palestinien de Gaza. Il est originaire du camp de réfugiés Khan Yunis, soit le même que celui du chanteur Mohammed Assaf dont j’avais brièvement parlé il y a quelques temps maintenant.
Je me souviens d’un jour, alors que c’était ma pause au Sami Hostel, d’avoir fait un appel vidéo avec lui sur WhatsApp. En pleine conversation l’électricité s’était coupée chez lui, comme vous pouvez le constater sur la photo plus bas dans l’article. C’est ainsi que j’ai appris que la Bande de Gaza faisait l’objet de coupures quotidiennes d’électricité.

Screenshot_20170511-005549Capture d’écran de ce moment.

Je songeais bien sûr à écrire tôt ou tard sur cet aspect de la vie à Gaza, mais j’ai été beaucoup plus motivée en apprenant il y a quelques jours, par Mahmoud également, que la crise de l’électricité se faisait ressentir plus vivement chez lui, en raison de sa récente réduction par Israël.

« Israël a annoncé dimanche vouloir réduire sa distribution d’énergie dans le territoire. En avril, l’Autorité palestinienne avait déjà cessé de payer les frais de la seule centrale existante. La population ne disposait que de trois à quatre heures de courant par jour, elle risque d’en n’avoir plus que deux. » Libération.

Screenshot_20170620-162806Screenshot_20170620-162818

« L’ONG Gisha a dénoncé ce plan de réduction des livraisons de l’électricité dans une lettre au ministère de la Défense israélien, citée par le Jerusalem Post : « Diminuer l’approvisionnement en électricité aura des conséquences sérieuses : un million de litres d’eau sont chaque jours pompés dans la Méditerranée. Les stations de dessalement ne pourront pas fonctionner. Le système d’évacuation de l’eau ne pourra pas fonctionner. Les générateurs seront en surcharge. Des services entiers des hôpitaux pourraient arrêter de fonctionner et la vie de certaines personnes mises en danger », argumente l’ONG. » France 24.

Au camp de réfugiés Aqabat Jaber où je suis, il m’est également déjà arrivée de subir des coupures de courant. Mais elles ne durent en général que 5 minutes maximum, puis tout revient. De plus, ces coupures sont très rares (2-3 fois dans le mois), tandis qu’à Gaza l’électricité ne vient que 2 heures chaque jour !

a1-29

Je me souviens que Mahmoud m’avait dit, lors de cet appel vidéo, que les étudiants ne peuvent plus lire ou étudier en l’absence d’électricité en fin de journée. Cela le mettait hors de lui, étant lui-même étudiant. Comment vivent au quotidien avec cette crise, commerçants et hôpitaux ? Enfants et parents ?
Si on met un peu de côté l’aspect et l’intérêt politiques de ce blocus israélo-égyptien, cette situation est désastreuse sur le plan humain.

« <Le quotidien de Gaza, ce sont les maisons détruites, et les enfants qui se blessent avec les bougies qu’on allume parce qu’on n’a plus d’électricité>, s’emporte Ismaïl Shimbari, père d’une famille nombreuse s’entassant dans un préfabriqué insalubre de Beit Hanoun, une ville proche de la frontière avec Israël. <Le Hamas ne gagnera aucune guerre, le siège israélien ne sera jamais levé, et on va juste tous crever ici», conclut ce trentenaire dont la maison a été détruite dans le dernier affrontement entre Israël et le Hamas, à l’été 2014.> » Libération.

Pour en savoir plus :
••► Middle East Eye
••► Libération
••► France 24

Publicités

2 réflexions sur “Réduction de l’électricité à Gaza

    • Oui, je trouve également qu’on ne s’intéresse pas assez aux concernés direct. Eux-même ont d’ailleurs peu de moyen de s’exprimer.

      C’est alors à nous d’essayer de les aider à notre manière. La reconnaissance et le partage de leur situation sont déjà beaucoup pour les Gazaouis.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s