The Evangelical Lutheran Christmas Church

Hier, dimanche 19 mars, nous sommes allés à la messe. J’avais hâte d’assister à mon premier culte ici, et pour le coup je n’ai pas été déçue.

Jpeg

Le violet symbolise la couleur du Carême, période dans laquelle nous sommes actuellement. Elle a commencé cette année le 1er mars et se terminera le 16 avril.

Je n’étais pas la seule étrangère. Beaucoup de touristes nord et sud-américains étaient présents, en plus d’Edgars, letton.

C’était pour le moins très… musical. L’orgue faisait presque trembler les murs, Boulos accompagnait parfois au piano, et à certains moments, un des pasteurs se levait de l’autel pour jouer et chanter des morceaux à la guitare.

 

En ce qui concerne la messe en elle-même, je n’ai absolument rien compris. Tout était en arabe. Parfois le pasteur disait quelques trucs en anglais mais le reste était hors de ma compréhension. Les seuls mots que j’ai saisis ont été : بسم الله (bismillah), الله (Allah), شكرا (shukran), et رب (rabbu).

Au moins ça a répondu à une question qui me tracassait; est-ce que le terme de الله (Allah) est exclusivement musulman ? La réponse est donc non. Les chrétiens palestiniens l’utilisent également.

Jpeg

Des livres de chants, de prières et des bibles en arabe.

Comme je comprenais pas ce qu’il se disait, j’ai passé le plus clair de mon temps à tenter de lire les livres qui se trouvaient devant moi. Sans grand succès. Par contre en ouvrant un bouquin de chants, j’ai remarqué une chose à laquelle je n’avais jamais songé :

14853061_10153822867867047_1146827213127900635_o

Le sens de lecture des partitions !

Vous vous dîtes sûrement, «ben oui Aurélie c’est normal, ils lisent bien de la droite vers la gauche, donc c’est pareil pour la musique». Eh bien je n’y avais jamais pensé avant ! J’ai toujours été habituée à voir les partitions composées de la gauche vers la droite, non l’inverse.

Pour rester dans le thème de l’art, l’architecture de l’église est vraiment splendide. La bâtisse est faite des mêmes pierres blanches et claires qui recouvrent la ville, ce qui lui donne un aspect lumineux. Les vitraux sont également très beaux. Certains d’entre eux sont légendés d’un passage de la Bible, en allemand.

 

Jpeg

« Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte » Matthieu 2,13

Le plafond est peint en bleu ciel parsemé d’étoiles et souligné par des bordures dorées.

Jpeg

Jpeg

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la Terre aux hommes qu’Il aime » Luc 2,14

Pasteur : Al Rabbu Ma3akum… (Le Seigneur soit avec vous)
Assemblée : W ma3aka aidan ! (Et avec votre esprit)
Pasteur : Le nusalli. (Prions)

Après le culte, les fidèles sont allés dans le hall de la paroisse pour partager un café. Trivena, la fille de Boulos et de Ieva ne l’entendait pas de cette oreille et a plutôt préféré courir un peu partout dehors. Je suis restée avec elle pour surveiller ses manèges, ce qui m’a permis de prendre une photo de la rue marchande plus bas et de la façade de l’église.

JpegJpeg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s